Résidence d’artiste

  • June Balthazard et Pierre Pauze

    En 2020, Les Modillons ont fait le choix de participer à un projet international d’envergure. Depuis l’été 2019, nous avons conduit de nombreux échanges avec les deux artistes sur leur projet MASS. Nous souhaitions concrétiser notre accompagnement par une résidence aux Modillons.

    La résidence d’écriture s’est déroulée en juillet 2020. Un second temps de résidence à l’automne 2021 sera programmé avec en sortie de résidence la présentation publique de l’installation vidéo du projet MASS.

    June Balthazard et Pierre Pauze travaillent en binôme sur le projet MASS depuis deux ans.

    Ce projet se déploie en deux volets : une installation vidéo et sculpturale et un film pour le cinéma. La présentation de leur projet aura lieu à la Biennale de Taipei en novembre 2020, sous le commissariat de Bruno Latour et Martin Guinard : https://www.taipeibiennial.org/

  • ARTICLE SO

MASS

En 2012, dans des laboratoires de haute technologie comme celui du CERN à Genève, des physiciens ont mis en lumière l’existence d’une particule, dont le champ est omniprésent dans l’univers. Il s’agit du Boson de Higgs également appelé La particule de Dieu. En plus d’éclaircir certains mystères liés aux origines de l’univers, cette découverte a ranimé une notion très ancienne : l’éther.

L’éther est une substance mystérieuse, décrite dans de nombreux mythes de création. Cette matière primordiale, tissu de l’univers, imprégnerait et unifierait toute chose. La notion, présente à la fois dans le champ de la spiritualité et de la science, semblait jusqu’alors être tombée en désuétude. Il existe une résurgence de ce symbole dans les récits contemporains des origines, élaborés par les scientifiques. La croyance en une substance omniprésente, reliant l’homme à la nature, trouve un nouveau souffle dans le contexte actuel de crise écologique.

L’installation sculpturale et vidéo Mass de June Balthazard et Pierre Pauze est construite autour de la rencontre entre des mythes de création et des récits des origines contemporains, élaborés par des scientifiques. Le projet mettra en dialogue une vidéo documentaire, une sculpture et une vidéo tournée au sein de la sculpture.

Les artistes ont bénéficié d’un soutien de la SCAM pour amorcer le projet et ensuite l’ont développé lors d’une résidence à la Cité internationale des arts (Paris). Le Fresnoy Studio National les accompagne également dans la post-production des vidéos. La société de production Futur Antérieur est leur principal partenaire pour la bonne finalisation de la partie vidéo de l’installation. Jigsaw media, structure d’ingénierie culturelle, les accompagne dans la promotion du projet auprès d’acteurs du monde de la culture.

2016/2018 : Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains, à Tourcoing, France

2014/2015 : HEAD – Genève, département Cinéma/cinéma du réel, Suisse

2010/2015 : Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon, DNSEP avec félicitations du jury, France

Lauréate de Brouillon d’un rêve Pierre Schaeffer, 2019 / Lauréate de l’Aide individuelle à la création de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, 2016

2017/2019 : Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains à Tourcoing, France

2010/2016 : ENSBA, DNSEP avec Félicitations du jury, France

Lauréat Prix ADAGP, Révélation art numérique art vidéo, 2019 / Résidence à la Cité internationale des arts, 2019 / DICRéAM CNC, projet Water Memory, 2017 / Résidence THE SPUR / ETACEC 16-18, 2017 / Lauréat Prix Agnès B. 2016 / Lauréat Prix ARTAGON.II, 2016

Le projet de résidence est soutenu par la DRAC Nouvelle-AQUITAINE.

BM_REG-NouvelleAquitaine_1